Mes logiciels « indispensables »

Par défaut

Entre l’ordi du bureau qui a du être reformaté et celui d’une copine qui a cramé et qui se demande quels sont les soft qu’elle avait, me suis dit que j’allais lister les softs que j’installe systématiquement sur mon Windows. Sait-on jamais, ça me servira si jamais j’ai à réinstaller mon système un jour…

Et les extensions pour Firefox :

Vu la nature de cet article, je le mettrai à jour selon l’évolution de ce que j’ai sur ma machine !

Une wishlist en ligne

Par défaut

Mes proches me disent souvent qu’ils ne savent jamais quoi m’offrir. Du coup j’essaie de tenir une wishlist à jour pour qu’ils puissent me faire un cadeau sans avoir peur de m’offrir un truc que j’ai déjà ou de se « louper ».

Je passais, comme beaucoup de personnes, par la liste Amazon. Très pratique pour tout ce qui se trouve en vente sur Amazon, cette liste devient pénible à utiliser dès qu’on en sort. En effet, si on ajoute une idée et qu’on colle l’adresse de l’objet en question, ça n’est pas cliquable. Et si on essaie de copier-coller ce lien, l’adresse est « url encodée » et ça ne fonctionne pas.

Pour que la liste Amazon gère correctement ce cas, il faut utiliser leur extension « Amazon assistant », qui peut ajouter proprement des objets venant d’autres sites avec un lien cliquable et tout. Mais cette extension nous gave de « promo du moment » et autres publicités. Du coup, non merci.

J’ai fini par trouver Wishlistr qui ne fait que ça, gérer une wishlist à partager. On peut ajouter des idées manuellement mais ils proposent aussi des extensions ou un bookmarklet pour les navigateurs afin de garnir la liste au gré de votre navigation. Les idées peuvent être organisées par drag’n drop afin de leur donner une priorité, et on peut leur accoler un commentaire si besoin.

Les gens peuvent dire qu’ils achètent un truc afin que d’autres ne fassent pas pareil : ça permet d’éviter les doublons. Selon mon petit test, il semble que ça ne prévienne pas l’auteur pour garder la surprise intacte. Attention toutefois, si l’auteur consulte la liste sans être loggé au service, il verra les cadeaux réservés.

Dans les points négatifs, il manque une application mobile pour ajouter les trucs disons depuis l’appli Amazon par exemple, ou encore, une fonction permettant d’envoyer le cadeau à quelqu’un sans connaître son adresse (qui ne fonctionne que si on achète depuis Amazon de toute manière). Rien de bien dramatique, donc.

Ce qui m’inquiète un peu plus, c’est le business model. Vu que c’est gratuit, du coup, quid de nos données ? Et surtout, quid de la pérennité du service vu qu’un autre site du genre bien coté (Wishpot) a disparu de la circulation sans prévenir… ?

En attendant un scénario dramatique, ça rends service !

Et si vous voulez ma liste, demandez la moi 😉

Ditto, un gestionnaire de presse-papier

Par défaut

Je ne vais pas parler d’une étagère pour ranger des poids qu’on pose sur un tas de papier, non. Le presse-papier dont je parle, c’est celui de l’ordinateur, la zone mémoire où est stocké votre copier ou couper avant de pouvoir le coller.

C’est super utile, mais il y a un défaut assez barbant : on ne garde que le dernier copier. Or il m’arrive fréquemment d’avoir à réutiliser un autre copier que j’ai fait il y a juste 5 min.

C’est là que Ditto entre en jeu.

La fonction première, c’est d’étendre le nombre de copier gardé en mémoire. Ainsi, coller colle toujours le dernier mis en mémoire, mais il est possible de faire apparaître un menu grâce à un raccourci clavier configurable (Ctrl+’ par défaut) qui permet d’aller chercher un copier précédent. Ce menu apparaît au niveau du curseur souris, ce qui est super pratique ; plein d’autres managers ne le font pas et ouvrent une fenêtre lambda n’importe où (on peut aussi faire apparaître ce menu au niveau du curseur texte ou faire en sorte qu’il réapparaisse à la dernière position).

Rien que ça, c’est un boost en productivité comme vous n’avez pas idée : ne plus avoir à rechercher le truc dont on a besoin pour le copier à nouveau… Développeurs, pensez refactoring avec un IDE pourri, bloggers, pensez à cette URL que vous avez copiée que vous n’avez plus dans le clipboard un déplacement de paragraphe plus tard, alors que vous en avez besoin… ou encore plus fréquent : vouloir coller et faire copier à la place, perdant ainsi celui que vous vouliez coller…

C’est tellement utile que je m’en sers même comme d’un mini backup quand je bosse : je garde des bouts de code que je pourrais avoir besoin de restaurer (lors d’un nettoyage de code) ; ça m’évite de faire un revert, qui pourrait virer d’autres choses que je voudrais en fait garder.

Le menu pop-up près du curseur souris

Dans les autres fonctions offertes :

  • On peut filtrer la liste en tapant un bout du texte qu’on recherche.
  • Les images sont aussi sauvées et rappelables.
  • On peut le mettre en pause (pour éviter de garder un mot de passe par exemple).
  • On peut exclure des applis…

Plein d’options de partout permettent d’affiner le comportement, mais perso, à part changer le thème et le raccourci clavier, je n’ai touché à rien.

Une fonctionnalité dont je ne me sers pas, mais qui semble super puissante : Ditto est capable de se synchroniser entre plusieurs ordinateurs que vous autorisez, les données étant chiffrées sur le réseau (je déconseille en dehors d’un réseau local, tout de même…).

Dans les points négatifs, je ne vois que le fait qu’il ne soit pas multi-plateforme, réservé à Windows. Mais il en existe sur les autres OS : je me souviens de Parcellite quand j’étais sous Linux, par exemple, ou de ClipMenu sur Mac (qui semble malheureusement abandonné), qui offrent ce menu pop-up au niveau du curseur souris. Sinon CopyQ est multi-plateforme et assez bien coté, mais je n’aime pas du tout son ergonomie.

Essayez donc, vous me remercierez plus tard !