Le format XML Office ouvert ?

Par défaut

Où j’ai l’impression qu’on se fout de nous…

Parmis les interventions sur les standards et l’interopérabilité, il y a celle de Bill Gates qui m’a interpellé sur un point :

Tous les formats que nous utilisons sont des formats XML. Ils sont donc complètement ouverts. Nous avons déclaré que les formats XML d’Office étaient ouverts.

Ca m’a rappelé la discution à  la Fnac Digital : vers la fin, un intervenant du public reprochais à  Microsoft de faire du faux XML car il manquait la DTD ou le Schema indispensable à  la réutilisation du format XML d’Office 2003. Le représentant de Microsoft a répondu que le Schema était disponible et ouvert, et il en a profiter pour lancer une pique : C’est pour ça que vous dites ça, vous ne lisez pas ce qu’on fourni (ce n’est pas mot pour mot, mais c’est le sens général de la phrase).

Alors je suis aller lire : Licence du Schema Office

Bon, effectivement, le Schema est publié, et librement distribuable et reproductible. Bon pas le droit de le modifier, mais bon, à  la limite on s’en fout, on veut pouvoir l’utiliser (au passage, le « totalement ouverts » de Bill Gates est faux). Et là  que vois-je ?

There is a separate patent license available to parties interested in implementing software programs that can read and write files that conform to the Specification.

Grosso merdo, si on veut écrire un programme qui lise/écrive du XML Office (et donc utiliser le schema), il faut se réferrer à  cette licence… ça commence à  puer mais bon, sait-on jamais. Je vais voir cette licence, et je lis Microsoft may have patents and/or patent applications that are necessary for you to license in order to make, sell, or distribute software programs that read or write files that comply with the Microsoft specifications for the Office Schemas.

Si on s’arrête là , c’est mort, si on veut lire/écrire du XML Office, il faut obtenir une licence de Microsoft… bon, je continue à  lire sait-on jamais… mais là  mon anglais est trop faible pour comprendre un document juridique 🙁 Donc je ne vais pas casser du sucre sur MS tout de suite. Mais là  où j’en suis de l’étude, il faut obtenir une licence de Microsoft. Est-elle payante ? Est-elle accordée automatiquement ? Ce sont les questions critiques pour prouver le bien fondé des paroles du commercial de Microsoft.

Mais de toute façon, il est clair que le format n’est pas ouvert.