Penser comme un vieux con

Par défaut

Voilà  face à  quoi faut se battre… sans les frapper…

Discution « Linux » ce matin avec des collègues de bureau. Divers griefs fait à  linux : ça ne marche pas, il faut s’y connaitre pour s’en sortir, trop de distribs etc…

Ce mode de pensé est dépassé, leurs arguments datent d’au moins 5 ans. Le noyaux Linux a fait d’énorme progrès et leur propos me chagrine au plus haut point. Ils ont du tester une release archaïque pour avoir tant de merdes. On est des millions à  utiliser Linux sans soucis pour faire tout ce qu’on faisait sous Win et eux : gna gna gna marche po.

Faut arrêter de déconner, sous Win, ça marche pas mieux et bien souvent c’est bien pire. Il me dit sur ma red hat payée 250 euros, la clé usb ne marche pas, noyaux 2.4 ? Il a payé un support faut l’utiliser voyons !

Je ne peux pas aller sur les sites sécurisés, l’admin qui passait pas là  : t’as bien configurer le proxy ? C’est sûr que s’il le configure correctement sous Win, ça va mieux marcher…

Pour le nombre de distributions existantes, et bien on a le choix, trop de choix ? Peut être, mais de toute façon, soit on s’y connait et pas de problème (ça conforte leur propos sur le fait qu’il faille s’y connaitre) soit, de la même manière que pour l’achat d’une machine, le « neuneu » viendra demander conseil à  un « informaticien ». D’où mon avis que le grand choix de distribution est un faux problème.

Tout cela pour dire quoi ? On a de la route à  parcourir… beaucoup…