Espagne et Hollande dans la bataille

Par défaut

Plus ! J’en veux encore plus !

La Pologne peut commencer à  soutenir des pays puisque l’Espagne et la Hollande se positionnent désormais ouvertement contre les brevets logiciels.

A noter que pour le cas de l’Espagne, le Senat espagnol a voté à  l’unanimité cette prise de position.

Ainsi il est quasiment certains que la directive ne pourra pas être adoptée le 17 février prochain où le lobying allait encore tenter un passage un force.