SP2 ou l’empoisonnement de force

Par défaut

Aujourd’hui, le SP2 est imposé sur toutes les machines sous Windows XP.

Tristan Nitot nous informe que le SP2 est imposé à  partir d’aujourd’hui et implore ceux qui seront face à  ça de lire le contrat de license qui s’affichera et particulièrement l’article F.

Je le citerai sur deux points :

En cliquant sur « j’accepte », vous signez un contrat autorisant Microsoft à  installer la gestion des droits numériques. Lisez, réfléchissez, et demandez-vous si vous acceptez que Microsoft et ses partenaires contrôlent l’accès à  certains fichiers se trouvant sur votre machine et puissent empêcher leur lecture.

Il y a peut-être là  l’occasion d’apprendre une leçon, de prendre conscience qu’à  confier toutes vos données et votre informatique à  un acteur aussi puissant que Microsoft et aussi peu pourvu d’éthique n’est pas sans conséquences.

Et oui, Microsoft ne recherche qu’une seule chose : le profit. L’éthique, il en a juste le minimum pour ne pas se faire poursuivre en justice pas. La seule solution pour continuer à  utiliser votre machine de la manière que vous décidez est de passer par un système libre. Et il y a un paquet de choix parmis lesquels je recommande Ubuntu ou Mandriva.

La balle est dans votre camps, vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas…

3 réflexions au sujet de « SP2 ou l’empoisonnement de force »

  1. en se faisant l’avocat du diable, on pourrait dire qu’en forçant la mise à  jour (enfin, ils ne forcent pas vraiment, il font la moitié du boulot dans ton dos), ils vont bloquer un bon nombre de trous de sécu chez pas mal de gens qui cliqueront sur ‘OUI’ sans comprendre ce qui se passe.

    Même si le principe est nul, je doute qu’on puisse y faire qqch. Le futur de windows se fera avec les DRM, mise à  jours SP2 ou non. Donc, que les gens mettent à  jour, ça n’aura pas grande influence dans le combat d’après moi (snif).

    En attendant, distribuons les jolis CD Ubuntu partout où cela est possible!

Les commentaires sont fermés.