La GPL défendue en Allemagne

Par défaut

Deux injonctions de libération de code d’applications ayant pompé du code GPL.

Slashdot nous fait savoir que la justice Allemande viens de faire respecter la GPL à  deux reprises en imposant la libération de code source à  des sociétés qui avaient utilisé du code GPL sans en respecter la licence.

De ce que j’en lis, il n’y pas eu de frais de dédommagement. C’est con, taper dans le portefeuille ça les aurait calmé…

4 réflexions au sujet de « La GPL défendue en Allemagne »

  1. diane

    Il n’y a pas eu d’amende ?
    Alors en gros, faut tenter de pomper : pas vu pas pris, et puis si jamais on se fait chopper, on redonne gentillement le code, et on rentre chez soi comme si de rien n’était ..

  2. Geobert

    pas tout à  fait car ce qu’ils ont développé autour leur a couté quand même. Mais j’étais pas très frais hier j’ai pas creuser le sujet pour voir si vraiment il ‘y avait pas eu d’amende. Faut que je lise la source de Slashdot.

  3. Geobert

    argl, en fait je veux mettre ce smiley – :'( – mais l’apostrophe me met dedans, j’ai tenté de l’échapper avec mais ça ne marche pas :/

  4. hélas, ça semble être souvent comme ça… Quand ça se passe bien, le méchant, il fait pas durer trop longtemps la chose et met son code en GPL (enfin, souvent il met du temps à  "ouvrir", alors est-ce qu’il enlève tout ce qu’il peut sans que ça se remarque?). Quand ça se passe mal, et ben et ben, pas grand chose. Sans thunes, tu l’as dans l’OS 😉 Alors des projets comme Xvid ou mplayer bloquent leur site web, stoppent le dev pour faire bouger les choses, ça semble marcher parfois, mais c’est pas super sympa, snif.

    PS: mon javascript chose pouet indique une erreur dans tes pages: (tu peux tuer cette partie du commentaire une fois que tu l’as lu)
    Error: illegal character
    Source File: articles-ido.dnsalias.net…
    Line: 125, Column: 39
    Source Code:
    tbSmilies.addSmiley(‘cry.png’,’:'(‘,’:'(‘);

    Et il pointe vers le ‘:’ il me semble (cf l’extension ‘web dev toolbar’)

Les commentaires sont fermés.