Munich choisi Debian

Par défaut

La migration de Munich pour la fin de l’année

ZDNet rapporte que Munich s’est décidée pour Debian comme base pour la migration de ses 14.000 postes de travail dans le cadre du projet LiMux (Linux for Munich).

Debian a aussi été retenue par le ministère allemand des affaires étrangères ainsi que Vienne.

Ce qu’on lis à  la fin de l’article me plait bien :

Ce projet connaît un fort retentissement. L’équipe en charge du projet a été submergée d’appels des médias du monde entier, a indiqué Peter Hofmann. Elle a également été contactée par des organisations et des représentants de villes du monde entier qui envisagent de passer à  l’open source.

A mes yeux, les administrations ne sont plus vraiment à  convaincre, il faut juste les rassurer dans leur peur de la nouveauté et les affirmer dans leur idée que ça va leur faire réaliser des économies substantielles en l’espace de 3 ans, et ce malgrès les ristournes significatives de Microsoft.

2 réflexions au sujet de « Munich choisi Debian »

  1. Geobert

    Je pense que les boîtes engagées pour la migration vont avoir un contrat à  vie avec l’administration… le bon plan pour eux.

  2. Hum !
    c’est bien pour Debian (quoique !!) mais je me demande qui va assurer le support de leur infrastructure car vu le nombre de poste, j’espère qu’ils ont embauchés des pointures en interne !!!

    Mais bon, j’aurai plutôt vu SuSe ou même RedHat sur ce coup là  !

    Enfin je vais pas jouer le rabat-joie, si une ville Française pouvais s’en inspirer !

Les commentaires sont fermés.