Chômeurs actifs ?

Par défaut

L’Australie fait travailler ses chômeurs.

Tristan pointe un lien indiquant que l’Australie oblige ses chômeurs à  participer à  une oeuvre sociale pour pouvoir toucher leur allocation. Tristan soulève l’idée de les faire participer à  un projet Libre, moi j’y vois le prélude de la réalisation d’une vision.

La vision de Jeremy Rifkin dans son livre « La fin du travail » dont j’ai déjà  parlé. C’est rigolo, ce concept y est entièrement décrit : le chômeur ne passe pas son temps à  chercher un emploi, il pourrait donner un peu de son temps pour participer à  des associations et ainsi pouvoir toucher son allocation. Ce sont les bases pour implanter une économie sociale, étant donné que l’économie actuelle est, d’après Rifkin et j’y crois, vouée à  disparaître.

Après, le concept y est poussé un peu plus il parle de « salaire sociale », mais j’y vois un problème : Est-ce que ce sont toujours des chômeurs ? Si oui en quoi, quels sont les différences avec les « travailleurs ». Autant de questions qui marquent les difficultés de transition entre économie capitaliste et économie sociale. Si transition il y a.

2 réflexions au sujet de « Chômeurs actifs ? »

  1. Geobert

    Jeremy Rifkin donne un argumentaire dessus, je ne m’en souviens plus, je le retrouve et je le met.

  2. delphine

    ben oui c’est plus des chomeurs puisqu’ils sont payés pour travailler et que s’ils travaille pas ils sont pas payés :/

Les commentaires sont fermés.