Le conflit OpenOffice+Java vs FSF résolu

Par défaut

Un compromis se met en place et une solution viable est recherchée.

NewsForge publie un article résumant le conflit qu’il y a eu entre la FSF et OpenOffice 2.0 qui dépend trop de Java.

Pour résumer, les dernières bétas d’OpenOffice 2.0 dépendent de Java, sans quoi il ne peut fonctionner. La seule implémentation fiable de Java étant celle de Sun, la communauté libre a commencé à  lancer une alerte : obliger les gens à  utiliser un logiciel non libre pour faire fonctionner un logiciel libre, c’est une atteinte à  la liberté.

Un fork était envisagé (et le travail à  effectuer aurait été considérable) et finalement, les efforts portent sur la compilation d’OpenOffice avec GCJ, le compilateur Java natif. Là  où ça devient interessant, c’est que les développeurs d’OpenOffice sont prêts à  coopérer avec la communauté pour garder leur code compatible GCJ ou bien peut être aider à  améliorer GCJ.

L’équipe de Sun a bien compris qu’il n’y avait pas intérêt à  se fâcher avec la communauté et bien au contraire, essayer de trouver une solution constructive. Certes il faut rester méfiant vis à  vis de Sun mais c’est quand même une bonne nouvelle pour OpenOffice car un fork aurait considérablement plombé la progression de cette suite bureautique.