Se faire dépasser.

Par défaut

Quand les logiciels libres permettent de rattraper le retard… (au moins)

Le Brésil branche un village reculé sur la toile. La news précise évidemment que les logiciels utilisés sont des logiciels libres.

Mais c’est pas cet aspect qui m’interpelle. Je ne sais pas pourquoi, j’ai fait tilt en lisant cette news. A mes yeux, et aux yeux de plus en plus de monde, le libre, c’est l’avenir. Il ne peut pas en être autrement. Le mouvement avance depuis des années, doucement, mais sûrement, engrangeant toujours plus d’adeptes. Or ces pays là , plongent directement dans le Libre pour des raisons de coût à  la base… mais en fait, du coup, ils sont plongés dans l’avenir, non ? Et donc ils prennent de l’avance sur les pays développés où les solutions les moins performantes règnent…

Je me demande si c’est pas un facteur qui pourrait inverser les rapports de force géopolitiques dans le monde… ça serait drôle 😀

Une réflexion au sujet de « Se faire dépasser. »

  1. delphine

    oui ca serait drole pour la situation mais pour noustravailleur dans un pays développés? bref quoi qu’il en soit vive les logiciels libres!!!

Les commentaires sont fermés.