Du danger d’une position dominante

Par défaut

Microsoft assez fort pour menacer une Nation

La Corée du Sud examine la situation dominante de Microsoft et pourrait exiger de celui-ci une version de Windows sans MSN Messenger ni Media Player. Et que répond Microsoft ? Et bien qu’il serait obligé de se retirer du marché Coréen… Alors qu’il tient en otage des données dans son format propriétaire, que des milliers de postes sont installés en Windows, tout se trouvant orphelin d’un suivi.

Et là , vous le voyez le danger d’un monopole ?

D’un autre côté, ça pourrait forcer la percée des alternatives Libres, mais non sans douleur (je pense notemment à  la consommation coréenne en jeux videos, qui est un véritable sport national, toutes plateformes confondues dont Windows).