Des brevets pour protéger l’Open Source

Par défaut

Création d’une société détenant des brevets accessibles.

L’Open Invention Network (OIN) est une société créée par IBM, Novell, Red Hat, Philips et Sony qui regroupe des brevets afin de les rendre exploitables. Autant il serait normal de supprimer complètement les brevets sur du logiciel, à  défaut, cette initiative est une bonne chose pour l’Open Source.

Ce qui me fait tiquer c’est plutôt la citation d’un directeur de Red Hat :

elle permettra de dissuader l’utilisation abusive de brevets logiciels pour attaquer les développeurs de la communauté open source. Car dans ce domaine, le meilleur moyen de se protéger est de disposer soi-même de brevets pour contre-attaquer un éventuel assaillant ou s’en servir comme monnaie d’échange.

Veuillez noter quand même le champ lexical plutôt… guerrier, entre dissuader, attaquer, protéger, contre-attaquer, assaillant, monnaie d’échange, on voit bien la finalité de la brevetabilité des logiciels.