Sony, preview des abus possibles de l’informatique de confiance

Par défaut

Les DRM de Sony franchissent les limites en hyperespace.

Vous en avez peut être entendu parlé, les DRM de Sony font grand bruit en ce moment. Et pour cause.

Je connaissais la partie technique de l’affaire avec le rootkit créant une faille de sécurité énorme sur le système. Mais ce que je viens de lire est tout bonnement hallucinant. Ecouter de la musique sur votre ordinateur vous fait accepter une license utilisateur complètement délirante, je ne vais pas paraphraser Tristan allez le lire et puis revenez.

Et tout ceci n’est qu’un faible exemple de ce qui peut se faire avec les DRM. Je rappelle qu’en acceptant le SP2 de Windows XP, on accepte que des tiers puissent crypter et empêcher l’exploitation de n’importe quel fichier sur votre disque dur.

Un ami m’a dit que les DRM ne s’imposeront pas à  cause des problèmes d’intéropérabilité, parfois avec nos bonnes vieilles platines CD. Mais alors pourquoi la vente de musique en ligne marche-t-elle autant ? Il ne faut pas sous estimer la capacité de désinformation dont sont capables les machines marketing. Il suffit de voir Microsoft faire de la pub en se disant intéropérable pour s’en convaincre…

Lisez les contrats d’utilisateurs avant de cliquer « Ok », ça vaut pour signature électronique.


MAJ : Sony retire et rapelle ses CD protégés

7 réflexions au sujet de « Sony, preview des abus possibles de l’informatique de confiance »

  1. <i>Un ami m’a dit que les DRM ne s’imposeront pas à  cause des problèmes d’intéropérabilité, parfois avec nos bonnes vieilles platine CD</i>

    Je sais pas dans quel monde il vit, mais les DRM avancent. Pas seulement pour la musique, mais pour le reste aussi. Il suffit de faire briller un truc pour que la plupart des utilisateurs, sans s’en rendre compte, tombe dans le piège. Comme à  la sortie de XP, beaucoup disaient que cette fois c’était trop, qu’ils resteraient avec 2000. Maintenant, combien ont vraiment fait ça ? XP devient obligatoire pour beaucoup de chose, il est pré-installé partout. Quand Vista sera lui aussi installé partout, j’imagine que les DRM seront encore plus présent.

    Concernant la lecture des licences, même si c’est une bonne idée, je connais vraiment très peu de monde qui pourrait:
    – se taper un texte aussi long et le comprendre vraiment. C’est un peu comme le referendum européen: dur de vraiment comprendre.
    – après avoir passer facilement 1heure à  lire la licence du CD audio fraichement acheté, décider que non, il ne convient pas. Manque de chance, impossible de se faire rembourser/echanger, car le boitier est ouvert.

    à‡a devient vite compliquer. Au final, on clique sur OK. Personnelement, passer 1 heure à  lire une licence qui de toute façon me fera dire "c’est moche, j’aime pas ça" pour écouter un CD de musique, je sais pas si je le ferai… J’ai déjà  lu qu’une seule fois la GPL et je dois dire que je ne la maîtrise vraiment pas… Alors les licences faites pour abrutir le lecteur…

  2. psychobreizh

    Vas y Geobert tu n’es pas le seul:
    http://www.wired.com/news/digiwo... 🙂

    En même temps, petite question qu’est devenu le droit à  la copie privée en France ? Parce que ces systèmes l’empêchent (enfin bon un petit coup de CD-ex vi sous win car sous linux les CD protégés ca freeze un peu tout :(). Je sais que la justice refuse de se prononcer (ils imdénisent juste les gens qui ne peuvent écouter les CD sur leur lecteurs).

    Des news ? En tout cas je crois que mon vieux discman sony a de l’avenir LOL

  3. <i> car sous linux les CD protégés ca freeze un peu tout :</i>
    à‡a dépend lesquels. Ceux que j’ai, il ne se passe absoluement rien de bizarre: je peux lire, copier… aucun soucis.

  4. j’ai pas trop lu, mais ils echangent contre quoi exactement ? Un cd avec autre chose comme DRM ? A mon avis, ils vont faire comme bcp, et mieux s’y prendre la prochaine fois 🙂

Les commentaires sont fermés.