Encore combien de fois ?

Par défaut

Lors de la présentation d’amendements justifiants le projet HADOPI au Parlement Européen, les eurodéputés les ont rejetés à une vaste majorité. Ceci met fin, avant même son vote, à la suspension de l’accès Internet prévue dans le projet de loi.

L’aspect comique de la chose, c’est que ce n’est pas la première fois que la suspension d’un accès Internet est refusé par l’Europe. A l’heure où la Nouvelle-Zélande et l’Angleterre abandonnent la riposte graduée, je me demande encore combien de baffes notre chère ministre va devoir se prendre avant d’ouvrir les yeux ?

Tant d’énergie gaspillée… tant d’argent du contribuable jeté par les fenêtres…

2 réflexions au sujet de « Encore combien de fois ? »

  1. En temps de crise, il faut bien trouver un moyen de nous faire cracher de l’argent. Alors pourquoi pas en nous pseudo obligeant à racheter de la musique?

    Ce que je trouve assez drôle dans l’histoire, c’est qu’on entend énormément parler des majors de la musique, y’a eu la lol-intervention de Luc Besson mais sinon ça reste très centrée musique. Les films, oui bon on en parle mais voilà. Et les jeux, de toute façon, on s’en moque, ça rend violent.

    Ah-ah.

    • Geobert

      C’est certain que ce sont les lobby qui poussent le gouvernement vers cette voie, alors que leur modèle économique a juste explosé en vol. Les films sont compris dedans mais il est vrai qu’on n’en parle pas. Pourquoi cet accent sur la musique, là je l’ignore.

Les commentaires sont fermés.