Vagues en liberté

Par défaut

Depuis la démonstration, il n’y avait plus eu vraiment de nouvelles sur Google Wave. Il y a eu l’annonce comme quoi 100 000 utilisateurs pourront tester Wave mais suffisamment relayée pour que je n’en parle pas.

Par contre un truc qui vient de tomber et qui me semble important est qu’une partie du code de l’implémentation de Google du protocole Wave a été libéré. La bonne nouvelle, c’est que le tout est sous licence Apache 2.0 qui est belle est bien libre ! La mauvaise nouvelle c’est que ce ne sont que les premières briques et que les recommandations de Google me semblent bien mystérieuses.

En effet, le cœur du système est ce qu’ils appellent l’Operationnal Transformation (OT) et Google semble dire que c’est tellement compliqué qu’il vaut mieux partir de leur code. Ce qui enferme les futurs contributeurs dans le langage choisi par Google : Java. C’est pas que j’ai une dent contre ce langage mais ce choix implique beaucoup de choses.

Petite parenthèse technique pour saisir : Java est un langage de programmation inventé par Sun Microsystem, une grande compagnie informatique. Les programmes écrits dans ce langage nécessitent l’installation de la Java Virtual Machine (JVM), appellé par abus de langage « Java ». Vous avez surement installé Java sur votre machine au même titre que Flash ou Quicktime par exemple. Fin de la parenthèse, toujours là ?

Donc il faut cette Java machin chose pour pouvoir exécuter le Google Wave. Donc on dépend encore d’une autre technologie pour faire fonctionner le tout. On pourrait tout réécrire dans un autre langage, mais Google semble dire que la problématique est tellement complexe qu’il n’est pas raisonnable de se lancer là-dedans sans avoir des problèmes de communication entre les différents Wave.

L’avenir nous dira si la communauté open source saura décrypter les subtilités de ce OT pour en faire une version totalement alternative et toutefois compatible à 100%. Mais ne restons pas sur une note négative, il faut quand même saluer la libération du code sous licence Libre (ce qui aidera grandement les gens qui veulent une implémentation dans un autre langage).

5 réflexions au sujet de « Vagues en liberté »

  1. marc

    « Donc on dépend encore d’une autre technologie pour faire fonctionner le tout. »

    oui. Mais bon, si tu fais en python ou ruby, c’est pareil tu as besoin d’un interpréteur. Tu fais en C/C++, tu aura d’autres dépendances. Je te trouve un peu critique sur ce point…

    Tu dis « implique beaucoup de chose », et tu ne parles que de la JVM…ça fait pas tant de chose que ça. Surtout que des JVM libres, ça existe pour tous les goûts (les moins aventureux installent openjdk, et hop). Je ne connais pas Wave ni ces OT, mais si ça concerne la partie serveur, le choix de java ne parait pas si mauvais que ça. On sait que java ça choucroute pas mal de ce côté.

    Je te trouve assez injuste sur ce coup… Ça aurait été quoi une « bonne façon » de faire ? C’est quel langage qui aurait été plus adapté à ton avis ?

  2. Geobert

    Laisse moi deviner, t’es un Javaman toi 😉 Non ce qui m’embête c’est que Google semble dire qu’il vaut vraiment mieux partir de leur code et non pas partir du protocole. Ce qui est plutôt dommage pour un nouveau standard de communication.
    Reste à voir si ce OT est vraiment si compliqué.

  3. marc

    java me fait vomir si tu veux tout savoir, donc non, je ne suis pas un bête défenseur du langage. Le tout java à outrance me fait gravement chier. Le fait qu’il devienne obligatoire d’avoir « eclipse » dans un projet pour faire « à la mode » m’ennuie.
    D’ailleurs, je suis plutôt en général en train de lui taper dessus. Mais je trouvais juste que tu lui reprochais des choses injustes 😉
    Que Google encourage à ce qu’on utilise son code plutôt que de réinventer la roue, ça ne me choque pas plus que ça, tant qu’il n’y a pas d’obligation… 🙂

    • Geobert

      non heureusement qu’il n’y a pas d’obligation 🙂 mais c’est juste qu’il semble difficile de recoder un OT from scratch. Si j’ai le temps je regarderai de plus près dedans, mais bon, comme tu dis, Java niveau serveur, ça choucroute pas mal 🙂

  4. marc

    ouai, sans doute que cet OT est un morceau assez énorme de code qui a mis du temps à être écrit, et Google préfererait voir des des extension/réutilisation pour aller de l’avant plutôt que de voir la communauté wave recoder un OT et mettre plusieurs années avant d’arriver au même niveau que celui qu’il fournit.

Les commentaires sont fermés.