Réfléchissez avant de poster !

Par défaut

Depuis l’annonce du projet Raindrop par la Mozilla foundation, on voit ici et là des articles qui rapprochent Raindrop de Google Wave à coup de titres tapageurs tels que « un concurrent à Google Wave », « aux faux-airs de Google Wave », « Thunderbird’s answer to Google Wave » ou « Mozilla aussi veut son Google Wave »… et j’en passe. C’est sûr qu’associer Mozilla et Google Wave ça peut apporter de l’audimat. Mais évitez de faire des articles moisis non réfléchis !

Non, Raindrop n’est pas un clone de Google Wave ou un concurrent direct. Google Wave cherche à centraliser non seulement divers services (IM, mail, wiki etc…) en un seul, mais surtout il joue la carte de la collaboration à outrance sous la bannière du temps réel.

Raindrop dans son concept actuel (car ce n’est qu’un concept à l’heure actuelle, le produit est loin d’être facilement accessible) cherche à centraliser plusieurs sources de communication en un seul endroit mais ce n’est que le premier objectif. Ce que cherche à faire Raindrop avant tout c’est de nous aider à nous y retrouver dans la jungle des messages qu’on reçoit chaque jour.

Avant il n’y avait que les emails. Ensuite, vint IRC pour parler en temps réel dans des forum, puis ICQ pour l’instant messaging, puis sont arrivés les forums (phpBB, punBB etc…), les blogs avec leurs commentaires, les réseaux sociaux avec MySpace puis Facebook, le micro-blogging avec Twitter et Identi.ca. La majorité de ces services peuvent envoyer des notifications de nouveaux messages par email, on a les spams, les chaines de mail… bref notre environnement de communication est un véritable pot pourri où on passe notre temps à trier, lire les titres pour voir si on traite le message tout de suite ou si on le garde pour plus tard.

C’est là que Raindrop veut intervenir : faire du tri dans le flux continuel de messages qui arrivent pour faire ressortir les messages qui nous importent.

On est bien loin de Wave où la coopération dans l’édition d’un objet commun est prépondérante, ici on parle d’agrégation intelligente pour nous permettre de se concentrer sur l’essentiel. Alors, arrêtez de dire n’importe quoi pour le plaisir de mettre Mozilla et Google en compétition.