Une histoire de mise en abyme

Par défaut

Facebook va lancer un service de question-réponse en utilisant ce qu’ils savent sur les gens pour leur soumettre des questions posées par d’autres. Un tel service existe déjà (Yahoo a le sien) mais la dimension de ciblage vers les gens qui s’intéressent au sujet donné pourrait faire la différence.

Le phénomène qui me fait réagir, c’est qu’on assiste à une mise en abyme de l’écosystème informatique : tout d’abord il y a le système d’exploitation, où Microsoft est le roi incontesté avec Windows. Puis le web est arrivé, Microsoft n’a pas vu Google comme un danger et quand il s’en est aperçu, il était trop tard. Internet a pris de l’envergure et de l’ampleur, puis on a assisté à une déportation des traitements et des données vers la toile, le fameux cloud computing.

La tendance commence à peine à prendre de la vitesse qu’on en voit émerger une nouvelle : mettre Internet… Dans un site internet. Oui oui, vous avez bien lu, c’est ce que m’inspire la stratégie Facebook en ce moment.

Facebook, c’était juste un réseau d’étudiants. Puis un peu tout le monde s’est inscrit, faisant de Facebook le réseau social numéro un. Des jeux flash avec dimension sociale se sont développés, la messagerie interne a des ambitions de détrôner les gmail et autres hotmail, on peut y mettre des photos (comme Flickr), des vidéos (comme Youtube), on y discute en différé (comme sur les forums), ou en temps réel (comme sur Jabber) et maintenant le question-réponse à la Yahoo…

Le pire dans cette histoire, c’est que les gens adoptent alors que ces services sont de moindre qualité, car c’est plus simple pour eux d’avoir ces services au même endroit. Moi ça me fait juste très peur de voir un internet corrompu par une unique société qui est dangereuse (elle l’a prouvé maintes fois).

Alors ouvrez les yeux, ne mettez pas vos œufs dans le même panier, Flickr, Picasa (ou autre site de photo) offrent de meilleures résolutions à vos photos — elles le valent bien, non ? —, Youtube ou Dailymotion offrent une bien meilleure qualité à vos vidéos, Google talk ou même MSN (et ça m’écorche de le dire) offrent une bien meilleure expérience utilisateur pour la messagerie instantanée, etc… Surtout que rien ne vous empêche ensuite de mettre un lien sur facebook pour partager avec vos amis !

7 réflexions au sujet de « Une histoire de mise en abyme »

  1. Kevin

    Juste au niveau du chat, j’ai quand même l’impression que les gens sont en minorité utilisateurs de celui de facebook. Je me souvient avoir eu vraiment une bonne quinzaine de fois des potes qui m’ont filé leur msn quasi au premier chat fb parce qu’ils ne supportaient ce dernier (et je les comprends vu que je peux pas le blairer non plus). Après, je suis d’accord avec toi au niveau des services moindres mais réunis. J’ai quand même l’impression que c’est une tendance générale qui est là depuis pas mal d’années. Il y a peut-être 3 ans maintenant, j’ai voulu acheter une imprimante, c’était pour mon ex qui avait besoin d’imprimer en masse pour ses études. J’ai donc fait des recherches, suis allé sur pas mal de sites comparatifs. La majorité des imprimantes étaient devenues multi-fonctions. Et en regardant ces même comparatifs, on pouvait vite voir que le fait d’être multi-fonction posait un problème. Un modèle péchait toujours quelque part, était moyen ailleurs, et « excellait » dans un domaine. Sauf que l’excellence était évidement moins bonne que celle d’une machine spécialisée. Au final, j’ai pris une laser noir et blanc, unifonction et ça a été un plaisir à utiliser dès le début, user-friendly, rapide, propre.
    Après, tu as les tel portables et bien d’autres choses, qui vont même jusqu’aux combinés four/micro-onde/broche à rotir le poulet.
    Là, je me dit que c’est à l’utilisateur de réfléchir à son besoin. A-t-il besoin de quelque chose de performant ou de toutes ces fonctions à un coût d’encombrement moindre ? Seulement, en prenant la deuxième solution, il va se retrouver aussi avec des fonctions dont il n’a pas besoin. D’un autre côté, on est déjà tellement tributaires de la technique et aliénés par rapport à son utilisation (qui de nos jours sait comment fonctionne un appareil-photo, moi y compris ?), qu’en plus y ajouter du matériel de piètre qualité n’est peut-être pas une direction intéressante… Mais je sens que je m’égare un peu là.
    Là où tu pointes quelque chose, c’est que le software ne subit pas le même rapport utilisation/encombrement auquel sont soumis les objets réels. Certes, on en a des fois marre d’avoir 15 logiciels qui tournent pour gérer ces différentes fonctions. Mais des agrégateurs existent déjà. On en connais plein pour les chats, après il y a des trucs qui existent aussi autour des réseaux sociaux, etc.
    Bref, le problème se situe sur le clefs en main. Mais pas seulement. Il se situe aussi grandement sur une question de pratique et de connaissance des outils. Reprennons l’exemple du chat cité plus haut : en fait, ce qui s’est passé, c’est que mes amis qui utilisaient déjà un client IM régulièrement m’ont donné leur pseudo pour quitter le chat facebook. Je pense que tous les gens qui ont leurs habitudes sur flickr, msn/jabber/etc, gmail/yahoo mail/etc, youtube n’utilisent presque pas le mail facebook, ni l’upload de vidéo ou bien encore le chat. Après, ça reste aussi une question de ciblage, à qui destines-tu ces données ?

  2. Sylvain

    tiens, pour alimenter ton moulin : « Facebook Needs to Change Its Relationship Status With Music From “It’s Complicated” to “It’s Love” » http://www.davidbauer.ch/2010/08/08/facebook-music-strategy-failure/ >> comment facebook pourrait intégrer la musique dans son univers (exit itunes, spotify et consorts?)

    Concernant les aggrégateurs, de nombreux utilisateurs n’ont pas la connaissance ou la culture de ses outils. Des amateurs éclairés comme nous allons chercher les meilleurs rapport performance/investissement perso, mais de nombreux utilisateurs vont prendre le premier venu. Et facebook se présentant comme le hub de notre vie sociale, il a tout intérêt à occuper un maximum de territoire et à capter les nouvelles générations qui vont découvrir le chat par leur biais. Peut-être facebook investit-il dans l’avenir en captant un maximum de personnes dans son giron, et donc en maximisant ses profits à venir.

  3. À peu près d’accord avec ton analyse, mais ta conclusion (va voir chez Picasa) m’a juste l’air de déplacer le problème. Hébergez vous vous-mêmes ! Vous avez des accès Internet 24/24, largement assez performant pour pouvoir y pousser quelques pages web et quelques photos, pourquoi les mettre ailleurs que chez vous ?

  4. Geobert

    @Arnaud : tu as raison sur l’hebergement perso. Mais les gens ne savent pas le faire :s. Moi je sais, je le fais pour le blog. Va savoir pourquoi je ne le fais pas pour le reste :/ Flemme ? Chais pas trop en fait.

  5. marc

    ouai, enfin, l’hébergement perso, c’est pas non plus génial: problème matériel, mise à jour des logiciels, gestion des sauvegardes… Je comprend tout à fait mes amis qui n’utilisent plus la galerie photo que j’héberge et préfère facebook, qui touche de suite plus de monde, permet de tagger les photos avec les gens, de toucher plus de monde, etc etc. La solution simple et agréable gagne, indépendamment des détails techniques (photos retaillée violemment, solution fermée aux gens en dehors de FB, etc)/philosophique (que font ils de ces données ? :p).

    Et au dela des photo, de plus en plus, il faut héberger des vidéo. Là, avec de l’auto-hébergement derrière une ligne ADSL classique, il vaut mieux oublier… Difficile de se comparer aux vimeo/youtube qui bénéficient de l’infra de leurs SDN & cie.

  6. Bonsoir,

    J’ai adoré ce post. Tombée dessus par hasard, il reflète mon point de vue.
    Je me suis permis de mettre un lien sur mon blog, même si celui-ci n’est pas très connu (le sera-t-il un jour? Rires) ce post mérite selon moi d’être relayé.
    Si tu passes dans mon coin un jour, tu liras ce que j’en dis…
    A plus, Plume.

    • Geobert

      Bienvenue ! Et merci pour le lien 🙂 Ton aventure pour ta maman est courageuse ! Car l’accessibilité n’en est encore qu’a ses débuts dans notre monde mais je vois que tu tu t’en sort quand même !

Les commentaires sont fermés.