Leap motion

Par défaut

Il y a eu récemment une vidéo présentant un appareil de pointage par détection de mouvement qui à fait une très forte impression sur Internet :

Cette vidéo a tout de suite fait penser à Minority Report et ça a suffit à enflammer la toile. Un engouement savamment entretenu grâce à des démos en situation réelle et non plus dans une vidéo commerciale.

Ce Leap Motion semble donc tenir ses promesses en terme de précision. Maintenant que le buzz est retombé — le produit est en pré commande mais ne sortira qu’en fin d’année au mieux — je me pose la question de ce que ça peut changer dans l’ergonomie du poste de travail. D’autres bloggeurs ont parlé du domaine médical ou le chirurgien n’aurait plus à toucher un dispositif de pointage et donc se relaver les mains.

Moi j’essaie de voir à mon niveau en tant que grand consommateur d’Internet, développeur, photographe amateur et joueur occasionnel si ça peut vraiment améliorer l’ergonomie de mon poste de travail.

Le principal soucis du leap motion, c’est qu’il faille avoir la main au dessus, du coup pour une utilisation continue prolongée, on risque de vite se fatiguer à avoir son bras en l’air comme ça. Le deuxième problème que je lui vois tiens à sa façon de fonctionner : la détection de mouvement. Du coup si par accident on passe dessus, on déclenche un mouvement de souris.

Là où ça pourrait faire un très gros carton par contre c’est dans les métiers de l’image. Pouvoir manipuler les images avec ses mains rendrait la tâche plus ergonomique et naturelle. Je pense aussi à une intégration dans les ordinateur portable : on supprime l’encombrant touchpad et on met un leap motion entre l’écran et le clavier : pas de risque de déclenchement accidentel, gain de place, plus de clic souris quand la paume frôle le touchpad lors de la frappe.

Je suis bien conscient aussi que je pense selon notre utilisation actuelle des appareils de pointage et il est possible qu’on change totalement notre façon de pointer sur un écran avec ce genre d’appareil qui mettrait en défaut aussi bien les griefs que les bienfaits que j’imagine. Ce dont je suis certain actuellement c’est que ça ne va pas remplacer souris ou trackball tout de suite, ça va venir en complément puis le temps nous dira si la mayonnaise prend.

2 réflexions au sujet de « Leap motion »

  1. C’est assez impressionnant effectivement… Pour ce qui est de la fatigue, j’imagine que l’on développera les muscles qui vont avec à force 🙂 Mais c’est vrai qu’il faudra réétudier l’espace de travail en conséquence ! Ceci dit, faire bouger ses deux bras, voire tout son corps, ça m’a l’air plus ergonomique que le mouvement répété d’un seul doigt, ou une posture figée les deux mains au-dessus du clavier.
    L’autre limite que je vois en termes d’utilisation, c’est l’écriture : on écrit plus vite avec un clavier qu’avec un stylo, même si ledit stylo se balade dans les airs et plus sur du papier.

Les commentaires sont fermés.