Chaise ergonomique : Steelcase Leap V2

Par défaut

La commune erreur

Ceux qui me connaissent savent que je passe ma vie devant mon ordinateur, en geek que je suis. Du coup, être bien installé est important pour ma santé et j’ai toujours prêté un minimum d’attention à mes meubles de bureau. Mais comme beaucoup de gens, je suis tombé dans ce piège :

Source : http://www.commitstrip.com

Même si je ne suis pas tout à fait d’accord pour dire que la chaise est souvent le maillon faible du poste de travail — j’aurais tendance à dire que c’est plutôt le clavier qui est choisi à la va-vite — il est vrai que c’est un élément dans lequel on n’ose pas mettre des mille et des cents.

Du confort des chaises Ikea

Pourtant, c’est une grave erreur : la chaise va grandement conditionner notre posture au bureau et ainsi influencer notre santé au plus haut point. En la négligeant, on risque ainsi d’endommager notre dos. Pour chez moi, je n’ai jamais acheté de chaise de bureau d’entrée de gamme, mais je me suis fait avoir par des produits soi-disant bons et qui finalement m’ont donné mal à l’épaule gauche de manière quasi permanente, que seules des séances régulières d’ostéopathie ont pu soulager.

Comme beaucoup, ces chaises, je les ai achetées à Ikea. Si vous tenez à votre dos, ne faites pas ça. Aucune chaise Ikea ne maintiendra vos lombaires correctement. Si vraiment le budget vous coince chez Ikea, cherchez une Nominell, mais premier modèle :

nominell

 

Le nouveau modèle me parait bien foireux mais je ne l’ai pas testé :

nominell2Certains disent que le modèle Markus est bon, mais j’en ai essayé un rapidement (jamais passé une journée entière dedans), j’ai trouvé que je m’y affaissais très vite, mon dos n’était pas tenu. Tout dépend de votre corpulence.

C’est justement cette dernière petite remarque qui fait que les chaises Ikea ne pourront qu’être très rarement adaptées : on est tous différents et ces chaises n’offrent pas assez de réglages pour coller à la morphologie de chacun. Bien sûr, j’ai pris Ikea comme exemple car je me suis toujours fourni chez eux avant, mais les chaises à moins de 100€ qu’on peut trouver dans tout magasin de mobilier sont totalement dénuées de réel confort.

Du mobilier ergonomique

C’est alors qu’entre en jeu le mobilier ergonomique. Je me suis longtemps creusé la tête pour une meilleure chaise et en cherchant, on tombe assez rapidement sur les même marques : Herman Miller et SteelCase. Ces chaises ont une quantité incroyable de réglages pour adapter la chaise à vôtre corps, notamment le plus important : la profondeur de l’assise. En effet, sur les chaises classiques, si jamais vous n’êtes pas assez grand, vos genoux toucheront le bord avant de l’assise et votre dos ne sera pas bien porté par le dossier. Du coup, les genoux n’étant pas confort, on va se tortiller, croiser les jambes, mettre une jambe sous ses fesses etc. Par ailleurs, le dos n’est pas tenu du tout.

Eleap2n lisant des forums, ma préférence est allée vers la SteelCase Leap V2 qui semble avoir le plus de réglages, mais comme ces chaises coûtent 4 reins chacune (et qu’il m’en fallait 2, ma chère et tendre étant tout aussi scotchée à son PC que moi), je me suis replié sur le marché de l’occasion : ce genre de chaise est souvent acheté par des entreprises. Certaines font faillite ou déménagent loin, etc., ce qui fait qu’elles revendent leur mobilier à des société de récup qui les nettoient et les revendent à leur tour. J’ai ainsi pu me procurer deux chaises Steelcase Leap V2 pour moins du prix d’une seule neuve sur eBay !

Au déballage, ce qui marque, c’est le poids. Je ne sais pas combien elle pèse mais elle n’est pas légère ! Étant d’occasion, il y a en effet des traces d’usure sur le pied (rayures) et sur les parties plastique dur, mais le tissu est impeccable. Une fois posée sur le pied, je la remonte au maximum et bonne surprise, elle monte plus haut que la chaise Ikea, ce qui me permet de me passer de coussin réhausseur.

Ensuite, il faut appréhender ça :

leapIl y a la patate de réglages et c’est ça qui fait que cette chaise est ergonomique. Après quelques minutes à faire mumuse avec les boutons, je me trouve tout à fait soutenu dans le dos et le confort est immédiat. Les réglages décisifs sont, encore une fois, la profondeur de l’assise, l’écartement des accoudoirs (qui sont d’habitude toujours trop écartés pour ma carrure) et le soutiens lombaire ajustable. À noter aussi que ces accoudoirs sont dans une matière un peu molle ce qui évite de se démolir les coudes dessus.

Qui dit V2 dit V1 et en effet, c’est le 2e modèle de la gamme, et les différences ne sont pas énormes (sinon ils en auraiten fait un modèle à part). Elles se situent principalement dans les accoudoirs un peu plus écartés sur la V1 et dans le prix d’occasion (vous ne le trouverez plus en neuf).

Une autre chaise sur laquelle j’avais hésité était la Think, toujours de chez SteelCase, qui possède moins d’options et qui, du coup, se règle vite : c’est plus adapté si jamais la chaise est partagée par plusieurs personnes, et c’est aussi moins cher. Comme nous avons chacun notre bureau, j’ai opté pour la personnalisation maximum vu qu’on ne sera pas censé changer de chaise.

Verdict

Après deux semaines d’utilisation, le confort se confirme bien et heureusement que j’ai aussi une Steelcase au travail (« Let’s Be », un vieux modèle) qui est très correcte car revenir sur une chaise ordinaire est désormais impossible. x)

En conclusion, je dirais que oui, c’est très cher, mais je dirais aussi que oui, ça en vaut le coup (coût), car une fois qu’on a mal au dos, la spirale infernale kiné/ostéo reviendra de toute façon bien plus cher, sans compter le désagrément de la douleur continue. Alors faites attention à votre santé, et si vous passez beaucoup de temps devant votre PC, faites l’investissement, vous ne le regretterez pas !