De l’ergonomie des claviers sur smartphone

Les smartphones, le gadget technologique du moment. Démocratisé par Apple et son iPhone, le marché est actuellement en plein essor et le comportement des usagés des transports en commun en témoigne : il y a forcément quelqu’un qui tapote sur son écran tactile soit dans le cadre d’un jeu quelconque, soit pour envoyer un message.

(Petite MAJ 2018 en fin d’article)

État des lieux

Je sais pas vous, mais avant de posséder un tel appareil, ces gens me semblaient très précautionneux dans la façon de taper leur prose. Et bien maintenant que j’ai pu tester, je sais pourquoi : écrire un message avec les claviers tactiles sans faire de faute pourrait être une discipline Olympique tellement il faut être précis. Et pour cause : vous connaissez mon opinion sur les claviers classiques avec leur touches en quinconces et les lettres au placement obsolète et dangereux pour la santé ; eh bien ils n’ont trouvé rien de mieux que de reproduire ces caractéristiques sur des écrans assez petits… avec donc des touches virtuelles minuscules. Alors, sur un Blackberry par exemple, les touches sont petites mais physiques, on les sent sous le doigt on sait où on est, et c’est déjà dur de ne pas faire de faute de frappe. En virtuel, c’est pire ! N’espérez pas taper un message rapidement sans avoir quelques années de pratique — et j’exagère à peine — tant il faut faire attention où l’on pose ses doigts.

Vu les clavier alternatifs qui sortent, je ne suis pas le seul à penser que les claviers tactiles fournis sont pourris.

Les alternatives qui ne vont pas assez loin

Il existe Swype que j’ai pu tester : on a le clavier et au lieu de tapoter, on glisse d’une lettre à l’autre, un algorithme couplé à un dictionnaire reconnaît le mot voulu. J’ai testé et je trouve ça pire que le tapotage en fait : le fait d’avoir le doigt sur l’écran cache les lettres et pour peu que la lettre suivante soit sous le doigt, on met un peu de temps à la retrouver.

Il y a aussi BlindType qui est un clavier classique avec un algorithme qui devine ce que vous avez voulu taper même si vous tapez l’ensemble des lettres en dehors du clavier : ça me semble dément que la machine doivent perdre de l’énergie à deviner ce qu’on veut taper…

Quelques innovations

Mais il existe des alternatives qui vont plus loin que de l’aide à la saisie à partir du clavier original. J’en ai testé 2 : 8pen et MessagEase.

8pen est très difficile à décrire, aussi je vous invite à regarder leur vidéo de présentation :

Plus besoin de viser, on saisit en faisant des mouvements amples et simples. De plus il offre la possibilité d’associer des mouvements à un ensemble de mots : faire un R sur l’écran et voir « je suis en retard » apparaître est possible :)

J’ai testé ce clavier pendant quelques jours et j’ai très vite accroché au fait de ne plus avoir à viser. Mais au fur et à mesure je me suis mis à faire des fautes de frappe, surtout quand je devais entrer le 4e caractère de la branche, en finissant le cercle je touchais le centre ce qui validait le 3e caractère :(

La saisie de chiffre est laborieuse et pour enfoncer le clou, il ne supporte pas encore le français : la saisie des accents se fait en allant sur la lettre à accentuer et en attendant 1 seconde sans bouger pour faire apparaître d’autres lettres sur la branche.

Mais c’était toujours mieux que les claviers classiques — sauf pour les chiffres.

Puis un autre clavier alternatif est devenu gratuit : MessagEase.

Il part de mon constat : marre de devoir viser pour taper une lettre. Le clavier est une grille 3x3 ce qui permet d’avoir des grosses cases faciles à viser, et un peu d’ingéniosité permet de saisir la totalité des  caractères courants (et même moins courants) :

En gros les lettres les plus courantes sont en accès direct par tapotage. Les un peu moins courantes sont sur le pourtour de la touche centrale et il faut glisser du centre vers la lettre depuis quelque part sur la touche vers la direction définie par la lettre voulue pour la saisir. Et les caractères les moins utilisés sont sur le pourtour des autres touches. La ponctuation et d’autres caractères sont aussi présents sur le pourtour des touches mais masqués pour ne pas surcharger l’affichage, un glissé haut depuis la touche espace les fait apparaître.

Pour ce qui est de la saisie de chiffres, on a un pavé numérique classique ce qui est quand même très confortable. Ce clavier est multi-langue et supporte même le japonais et le chinois.

Je l’utilise au quotidien depuis une semaine et je pense qu’on tiens là un clavier très adapté aux petits écrans !

MAJ 2018 : Il existe bien une fonctionnalité de suggestion en cours de frappe, mais elle est tellement basique sans aucun apprentissage (même pas remettre les mots déjà choisi en haut de la liste) que j’ai laissé tombé MessagEase pour l’instant. Je garde néanmoins un œil dessus car le confort de frappe est vraiment excellent mais j’ai besoin d’une complétion efficace.