Clavier Ergodox

Si vous ne le savez pas encore, je suis un passionné d’ergonomie du poste de travail. Il y a 5 ans de ça, j’ai fait le saut vers une disposition clavier ergonomique (le bépo) sur un clavier ergonomique aussi (Typematrix).

Mais ces dernières années, le monde du clavier ergonomique bouge un peu. En effet, les imprimantes 3D permettent de prototyper des formes de clavier avant de se lancer dans la conception de l’électronique ce qui facilite énormément l’expérimentation par des passionnés.

Un projet à fait parler de lui il y a 2 ou 3 ans de ça : Ergodox.

Ce clavier fait partie des claviers dit splittés ce qui permet de garder les bras et les poignets totalement alignés. Il est aussi pourvu de touches mécaniques. Alors là, quand j’ai commencé à me renseigner sur ces touches mécaniques, un univers entier s’est ouvert devant moi. Il en existe 6 sortes différentes chez Cherry (fabricant de claviers) et j’ai découvert Matias et Topre comme marques populaires en fournisseur de touches.

Les différentes modèles offrent des toucher différents (avec une force nécessaire pour activer la touche différente), et même, des sons différents, et c’est un critère de choix chez les passionnés, si si !

Vous pouvez remarquer sur la photo que les touches sont vierges. C’est parce que ce clavier est totalement programmable : vous pouvez mettre les lettres comme vous le voulez ! On peut aussi noter le groupement de touches accessibles avec les pouces, facilitant les combinaisons de touches.

Une autre caractéristique de ce clavier est qu’il est totalement open source : non seulement le logiciel est open source, mais le matériel aussi. Tous les plans sont distribués librement ce qui permet à plusieurs entreprises de fournir les composants.

Bon, la démocratisation n’est pas pour tout de suite, vu que les composants seuls valent déjà 200$ et que à ce prix, il faut se farcir la soudure soit même.

Est-ce que je l’ai ? Non, à cause du prix et surtout à cause du bruit des touches mécaniques. De plus, le toucher mécanique, j’ai pu le tester à l’école où il y en avait beaucoup et j’ai toujours préféré le toucher « portable » (« hérésie ! » diront les passionnés de claviers). Le Typematrix couplé à une skin étant vraiment très silencieux, je ne me vois pas revenir sur un clavier bruyant :) Mais je trouve que ce genre de projet sortant de l’héritage des machines à écrire pour améliorer l’ergonomie de notre principal outil d’interaction avec l’ordinateur est intéressant et indispensable.

Viendra peut être un jour où ces claviers contre productifs et dangereux pour la santé publique ne seront visible que dans un musée… et je parles bien du clavier que vous avez sûrement sous les yeux actuellement :