Pourquoi je ne lis jamais les threads Twitter

Ça fait un certain temps que ça dure, et il faut que ça sorte : arrêtez de faire des threads sur Twitter, ce n’est pas adapté, BORDEL ! Allez, je me calme, et tentons d’analyser pourquoi je fais systématiquement l’impasse quand il s’agit de « dérouler » un thread.

Les problèmes

  • Chronologie : Quand quelqu’un choisit d’écrire un roman sur un média qui a été pensé pour 140 caractères à l’origine, on a les messages dans le mauvais ordre. Si jamais un tweet d’un autre membre arrive pendant que la personne écrit sa rafale de messages, son propos est coupé et il faut cliquer sur « Show this thread » (sur TweetDeck) pour s’y retrouver. De plus, si jamais ce n’est pas le premier message du thread, il faut remonter le tout. Anti-ergonomique au possible.

  • Lisibilité : Les capacités de mise en page de Twitter sont limitées, pour rester gentil, ce qui rend la lecture très rapidement désagréable et inutilement fatigante.

  • Agressivité : Avoir tout d’un coup tout l’écran envahi de messages de la même personne a un effet assez agressif, voire envahissant. Tout l’espace est accaparé par le même avatar et on a l’impression de se faire gaver par l’auteur.

  • Correction : Si l’auteur se plante, il lui est impossible d’éditer un de ses messages, la seule solution étant alors de le supprimer pour le réécrire, et bien sûr, il ne reprendra pas sa place d’origine dans le thread.

  • Commentaires : Pendant que l’auteur publie un message du thread, des réactions peuvent se faire sur un des précédents, potentiellement des questions dont les réponses sont peut-être en train d’être écrites. Et puis, pour l’auteur, répondre aux commentaires ainsi disséminés est très fastidieux.

Les solutions

Pourtant, de nos jours, il est super simple de publier un message trop long pour tenir dans un tweet :

  • WordPress : Ai-je besoin de présenter la plus célèbre des plates-formes de blog ?

  • Medium : Relativement récente dans le game, cette plate-forme a eu une progression fulgurante et semble rassembler une communauté active de bloggers. Beaucoup de développeurs et d’entreprises passent par Medium pour leur blog d’activité. On peut expliquer cela par le modernisme affiché comparé au mastodonte traînant un héritage technique qu’est devenu WordPress.

  • Ghost: J’en ai déjà parlé, et même si ça ne répondait pas à mes besoins, c’est une solution tout à fait envisageable pour vous exprimer. Ce CMS (Content Management System) s’inscrit dans le même esprit de modernité que Medium et est vraiment plein de potentiel.

  • Telegra.ph : La plate-forme de publication par ceux derrière la messagerie Telegram. Elle se distingue par l’anonymat qu’elle propose, puisqu’aucun compte n’est nécessaire pour publier. Idéal pour remplacer un thread Twitter sans créer un site !

Tous sont gratuits en échange de publicité sur votre blog (ce qui ne devrait pas être un problème, Twitter ayant déjà sa propre pub sur vos tweets), sauf Telegra.ph qui semble sans pub. De plus, dans le cas de WordPress et Ghost, vous avez la possibilité de les installer (ou de les faire installer) sur votre propre serveur.

Les avantages

Écrire sa tirade sur un blog puis partager le lien sur les réseaux sociaux a, en plus de résoudre les problèmes précédemment soulevés, plusieurs avantages :

  • Relecture : Pouvoir se relire avant de lâcher vos mots sur la toile permet de vous assurer que votre propos est correct (dates, noms écorchés, orthographe, sources).
* Duplication : Si jamais atteindre plusieurs réseaux sociaux est important pour vous, vous n’aurez pas à dupliquer le message, publier un lien devenant suffisant. Si vous aviez confié la duplication à un service tiers, vous y gagnerez un intermédiaire et une présentation uniforme.
  • Personnalisation : En effet, avoir un tel espace d’expression est aussi l’occasion de l’habiller à votre image (ou à l’image de votre univers, dans le cas de fictions) et ainsi offrir une meilleure immersion à votre audience.

  • Archivage : Si votre choix s’est porté sur WordPress ou Ghost, vous aurez la possibilité d’archiver vos articles et de les déménager sur un autre serveur. Certes, Twitter permet aussi d’exporter ses messages, mais bonne chance pour les publier ailleurs de manière lisible…

  • Indexation : Avez-vous remarqué que les tweets sont assez mal lotis dans les listes de résultats des moteurs de recherche ? Avec une vitrine à votre image, vous vous assurez une meilleure visibilité sur le long terme !

  • Accessibilité : On y pense beaucoup trop peu, mais des personnes malvoyantes sont aussi présentent sur Internet et s’appuient sur des outils tels que des lecteurs d’écran pour consulter les informations. Face à un thread, ces outils ne sauront pas lire le texte sans qu’il soit entrecoupé par votre pseudo Twitter à chaque tweet. Mettez-vous à leur place, ça doit être un plaisir…

Conclusion

On peut le voir, des alternatives aux threads Twitter existent et ne sont pas compliquées à mettre en œuvre. Ça augmente considérablement le confort de lecture et permet de garder le contrôle de son contenu. Du coup, je me pose une question : pourquoi les gens privilégient-ils les threads ? Engranger des vues sur Twitter ? Pour quoi faire ? Ça rapporte de l’argent ?