Radis 1.0

Par défaut

radis512x512Ça faisait un sacré bout de temps que je n’ai pas donné de nouvelles de Radis mais enfin voici les nouveautés de la version 1.0 :

  • les graphiques !
  • la navigation par panneau latéral
  • le pointage intégré à la liste des opérations (l’écran à part pour ça ne fonctionnait pas à l’usage, je ne l’utilisais plus…)

Cette version 1.0 a rencontré pas mal de rebondissements que je vais rapidement évoquer car très technique ; demandez en commentaire pour creuser si ça vous intéresse 🙂 :

  • test de Scala pour le module des graphiques avec Android : intéressant, langage très agréable mais le runtime explose la limite des fonctions possibles dans un DEX ;
  • réécriture du module en Kotlin, qui est tout aussi agréable que Scala et qui est Android friendly ! Il souffre un peu de sa jeunesse, Kotlin change encore pas mal à chaque version ;
  • conversion à Kotlin lors de correction de bugs ;
  • passage à Gradle ;
  • passage de ACRA vers Crashlytics pour le crash reporting, ainsi que la distribution de beta (ces gars sont fantastiques, un support très sympathique !) ;
  • sortie d’Android 5 et comme j’avais un bug sur la liste d’opérations, réécriture en passant au RecyclerView et petit redesign de l’actionbar pour se aller vers les Toolbar ensuite ;
  • petite phase de test avec un utilisateur qui m’a remonté de précieux bugs ;
  • réécriture des tests automatiques avec Espresso car Robotium déconne plein tube sur Android 5 (et la lib compat 21).

Tout ça fait que pour cette version, j’ai mis 8 mois pour réussir à faire tout ce que je voulais y faire et le stabiliser 😮

Contrairement à ce que pourrait laisser penser le numéro « 1.0 » de cette version, ce n’est pas une version finale, j’ai encore des idées et des choses demandées par des utilisateurs alors le travail continue. Même si une longue pause (sauf pour les bugs) s’annonce pour cause de pas d’accès à mon PC pendant un moment, plus un autre projet qui trotte dans ma tête que je vais commencer, mais c’est une autre histoire 😉

Merci VLC, mais au revoir.

Par défaut

VLC, je l’ai découvert à l’époque où j’étais sous Linux sur mon PC personnel. Super logiciel de lecture multimédia, il sait tous lire : DVD, fichiers vidéos, fichiers audio… il a un equalizer intégré, il accepte des extensions, il est multiplateforme.

La reprise de lecture

Ce qui fait que lorsque je suis retourné à Windows (jeux vidéo + flemme de dual booter) j’ai conservé VLC. Mais ça fait quelque mois qu’il m’enquiquine sur des aspects mineurs mais tout de même assez ballot. Le premier qui me parait pourtant super basique : la reprise d’une vidéo à l’endroit où on l’a laissée. Cette fonctionnalité existe bien mais est incroyablement complexe à mettre en œuvre :

  1. Faire pause.
  2. Ctrl-B pour ouvrir l’interface de bookmarks.
  3. Cliquer sur créer.
  4. Fermer l’interface de bookmarks.
  5. Ctrl-Y pour sauvegarder une playlist (le bookmark sera dedans).
  6. Pour reprendre au bookmark, ouvrir cette playlist (et non pas la vidéo).

Euh, c’est moi où il y a un truc qui a été pensé un soir de beuverie là ? À jeun, je dirais plutôt que l’utilisateur devrait faire… rien en fait, il ferme le programme, il réouvre la vidéo plus tard et hop, ça reprends là où il l’a laissé.

Je ne sais pas du tout ce qui s’est passé dans la tête des développeurs de VLC mais du coup, la communauté à fait des extensions et autre plugins pour palier à ce manque flagrant d’ergonomie. Manque de bol, aucun ne fonctionne sur VLC 2.1.4.

Les sous-titre

Le second concerne les sous-titres. Je les cherchais à la main sur le célèbre opensubtitles.org puis voulant automatisé tout ça, j’ai cherché une extension VLC pour ça. Chouette, il en existe au moins 2 et je les test. Bon, la première — VLSub — annonce direct qu’il faut oublier pour VLC 2.1, on oublie donc. La seconde, Subtitles finder, fonctionne mieux, mais l’expérience est loin d’être fluide :

erreur_subtitle_vlcCet écran est systématique, alors que le téléchargement se passe parfaitement bien. Mais il nous dit peut être que le fichier sous-titre n’a pas pu être chargé automatiquement car il faut en effet que j’aille charger le fichier à la main pour qu’il soit pris en compte.

L’alternative

Du coup, à un moment où le ras le bol l’a emporté sur la feignantise, j’ai cherché et je suis tombé sur Media Player Classic Home Cinema (MPC-HC). Et là, bonheur. Il est open-source, en cochant une case on active la reprise de lecture (DVD compris), les sous-titres se téléchargent et s’activent automatiquement. Sans rien bidouiller.

mpchd

Dans les défauts, il faut sauvegarder les sous-titre à la main si on veut éviter de les rechercher a la lecture suivante, pas de système d’extension et disponible uniquement pour Windows.

En tout cas, j’en suis super content, VLC est super et rends beaucoup de services, mais il lui manque une couche de finition pour être parfait.

Radis 0.9

Par défaut

Et voilà la nouvelle version majeure de Radis !

Avec comme nouveauté vedette, le pointage des opérations pour comparer avec le relevé de compte. On y accède depuis un des boutons de la barre du haut. J’avais prévu un pointage automatique à la manière de ce qui existait sur « Ma Tirelire » sur PalmOS (qui, soit dit en passant, est mon inspiration première), mais mon algo que je voulais simple s’est révélé trop simple et mérite une totale réécriture. Du coup, pour ne pas faire attendre cette 0.9, je l’ai désactivé.

L’échéancier est toujours accessible depuis le menu (ou overflow si vous n’avez pas de bouton menu).

Autre petite nouveauté, un appuie long sur l’ajout d’opération rapide permet de choisir la date de l’opération. Par défaut, ça met la date du jour car c’est prévue pour entrer une opération rapidement alors qu’on a 30s de libre. Mais il m’arrive souvent de ne pas le faire le jour même de l’opération, mais le lendemain.

Enfin, toujours pour accélérer la saisie d’opération, les informations (tiers, mode de paiement, catégorie) sont classées par fréquence d’utilisation pour retrouver les plus utilisée en haut de liste. C’est désactivable dans les préférences 🙂

Enfin, merci à ceux qui m’ont contacté pour me faire part de bugs qu’ils ont rencontré, ceux-ci sont bien sûr corrigés dans cette version.