Typematrix, couper/copier/coller et FFXIV

Par défaut

Aller, depuis le script autohotkey pour Telegram, je ne sais pas pourquoi, mais je n’arrête pas de bidouiller pour améliorer mon utilisation du clavier. Là, il s’agit d’améliorer le copier coller avec un Typematrix : en effet, vu le placement des lettres « c » et « v » en bépo, l’opération ne se fait plus d’une seule main.

Les créateurs du clavier y ont pensé et ont mis 3 racourcis à activer avec la touche « Fn » en bas à gauche :

cut_copy_paste_tmx

Seulement cette solution n’est pas parfaite : elle envoie en fait respectivement les séquences de touches « Shift-Suppr », « Ctrl-Insert » et « Shift-Insert » qui sont des racourcis très répendus pour couper, copier et coller en informatique. Là où ça coince, c’est que certains logiciels ne prennent pas en compte ces séquences standard et du coup, on est privé de copier-coller dans ceux-ci.

C’est là qu’entre en jeu Autohotkey, pour convertir ces séquences en classique Ctrl-x, Ctrl-c, Ctrl-v !

#singleinstance 
#NoTrayIcon
#NoEnv 
^Insert::Send, ^c
+Insert::Send, ^v
+Delete::Send, ^x

ARR_FFXIV_Logo

Et voilà ! Enfin… presque, j’ai fait ce bout de script à la base pour un jeu (Final Fantasy XIV pour ne pas le citer) et ces trois petites lignes n’ont rien arrangé du tout en jeu. J’ai alors fouillé la documentation et fait beaucoup d’expérimentations pour arriver à ça :

#singleinstance 
#NoTrayIcon
#NoEnv 
SendMode Input
SetWorkingDir %A_ScriptDir%  ; Ensures a consistent starting directory.

#IfWinActive ahk_class FFXIVGAME
^Insert::
Send, ^c
return

+Insert::
ControlSend,, {Shift up}{Control up}, ahk_class FFXIVGAME
SetKeyDelay, -1, 50
ControlSend,, {Control down}v{Control up}, ahk_class FFXIVGAME
SetKeyDelay, -1, -1
return

+Delete::
ControlSend,, {Shift up}{Control up}, ahk_class FFXIVGAME
SetKeyDelay, -1, 50
ControlSend,, {Control down}{x}{Control up}, ahk_class FFXIVGAME
SetKeyDelay, -1, -1
return

#IfWinActive 
^Insert::Send, ^c 
+Insert::Send, ^v 
+Delete::Send, ^x

Une petite explication s’impose. Comme je voulais une autre combinaison pour FFXIV, j’ai ouvert une section pour avec « #IfWinActive ahk_class FFXIVGAME » et je la termine pour revenir à un mode global avec « #IfWinActive » (sans paramètre). Le ahk_class dit à AutoHotkey quelle fenêtre reçoit ces commandes et on trouve cette classe en utilisant le Window Spy de Autohotkey.

Ensuite, Autohotkey envoie des touches et Windows accepte plusieurs façon d’envoyer des entrées, je n’y connais pas grand chose mais déjà, entre le mode sur le bureau et DirectX, ça doit être différent. J’ai testé plusieurs choses et « SendEvent » ainsi que « ControlSend » sont les seuls qui fonctionnent. Le dernier fonctionne nettement mieux sur ce jeu mais l’info peut être utile si jamais ça ne marche pas pour vous pour un autre jeux.

Le second problème, c’est que le Typematrix semble garder Shift appuyé plus longtemps que nécessaire pour faire « Shift-Insert » et du coup, j’envoie un levé de touche Shift. Le levé de Control est pour nettoyer le tout car ça insérait un « v » au premier « coller » après un « copier ». Un temps de pressage de touche est configuré pour laisser le jeu capturer les entrées.

Enfin, pour ceux qui seraient tenté d’utiliser « ahk_exe » à la place de « ahk_class » le nom de l’exe change selon que vous lancez le jeu en DX9 ou DX11 (me suis fait avoir…).

Bon copier coller in game !

Script Autohotkey pour Telegram Desktop

Par défaut

Mise à jour 25/04/2016: j’avais un comportement agaçant où si Telegram était déjà au premier plan, on perdait le curseur dans le champs d’entrée. C’est désormais corrigé dans l’archive.


Quand j’utilise un logiciel de messagerie instantanée sous Windows, j’aime bien pouvoir ramener la fenêtre de dicussion au premier plan sans avoir à utiliser la souris. Parfois, le logiciel possède une option pour configurer un raccourcis clavier globale (utilisable quelque soit l’application active) mais la plupart du temps, ce n’est pas possible.

L’astuce, c’est que par contre, toute les application d’IM (instant messaging) fournissent une tray icon, la petite icône à côté de l’heure. Et quand on clique, cela permet de faire apparaître la fenêtre de discussion. Du coup, il suffit de simuler un clic sur cette icône et le tour est joué !

Sous Windows, Autohotkey permet de faire ce genre de choses (et bien plus encore) et je l’avais déjà utilisé pour faire un script pour Gajim. Du coup, j’avais bien entendu envie de la même chose pour Telegram Desktop, et voici donc le script qui va bien.

Attention, il est configuré pour réagir sur Alt+$, qui est super sur bépo (« $ » étant là où est « ² » sur azerty) mais pas idéal sur azerty. Vous pouvez changer ça en modifiant dans le fichier telegram.ahk, « !$ » en ce que vous souhaitez, sachant que :

  • ! = Alt
  • ^ = Ctrl
  • # = Win
  • + = Shift

Le 2e fichier est indispensable et les 2 doivent être dans le même dossier.

Il faut aussi configurer Windows pour qu’il affiche tout le temps la tray icon de Telegram, sinon Autohotkey ne pourra pas cliquer dessus (tout est en anglais chez moi, mais avec les screenshot, vous devriez vous en sortir) :

  1. cliquez sur la petite flèche : tray
  2. cliquez sur Customize
  3. trouvez l’icône de Telegram
  4. choisir « Show icon and notifications »

Pensez à mettre un raccourcis vers le script dans le dossier « Démarrage » du menu Démarrer pour avoir la fonctionnalité disponible sans y penser (sinon lancez le en double cliquant sur le script).

Bien entendu il faudra avoir installé Autohotkey pour que le script se lance bien.

Les plus bidouilleurs pourront faire bien d’autre choses avec Autohotkey (vérouiller son poste avec la touche « Mail » par exemple, ramener au premier plan d’autres applications…).

Je présenterais sûrement des bidouilles dont je me sers quotidiennement avec Autohotkey 🙂

Chaise ergonomique : Steelcase Leap V2

Par défaut

La commune erreur

Ceux qui me connaissent savent que je passe ma vie devant mon ordinateur, en geek que je suis. Du coup, être bien installé est important pour ma santé et j’ai toujours prêté un minimum d’attention à mes meubles de bureau. Mais comme beaucoup de gens, je suis tombé dans ce piège :

Source : http://www.commitstrip.com

Même si je ne suis pas tout à fait d’accord pour dire que la chaise est souvent le maillon faible du poste de travail — j’aurais tendance à dire que c’est plutôt le clavier qui est choisi à la va-vite — il est vrai que c’est un élément dans lequel on n’ose pas mettre des mille et des cents.

Du confort des chaises Ikea

Pourtant, c’est une grave erreur : la chaise va grandement conditionner notre posture au bureau et ainsi influencer notre santé au plus haut point. En la négligeant, on risque ainsi d’endommager notre dos. Pour chez moi, je n’ai jamais acheté de chaise de bureau d’entrée de gamme, mais je me suis fait avoir par des produits soi-disant bons et qui finalement m’ont donné mal à l’épaule gauche de manière quasi permanente, que seules des séances régulières d’ostéopathie ont pu soulager.

Comme beaucoup, ces chaises, je les ai achetées à Ikea. Si vous tenez à votre dos, ne faites pas ça. Aucune chaise Ikea ne maintiendra vos lombaires correctement. Si vraiment le budget vous coince chez Ikea, cherchez une Nominell, mais premier modèle :

nominell

 

Le nouveau modèle me parait bien foireux mais je ne l’ai pas testé :

nominell2Certains disent que le modèle Markus est bon, mais j’en ai essayé un rapidement (jamais passé une journée entière dedans), j’ai trouvé que je m’y affaissais très vite, mon dos n’était pas tenu. Tout dépend de votre corpulence.

C’est justement cette dernière petite remarque qui fait que les chaises Ikea ne pourront qu’être très rarement adaptées : on est tous différents et ces chaises n’offrent pas assez de réglages pour coller à la morphologie de chacun. Bien sûr, j’ai pris Ikea comme exemple car je me suis toujours fourni chez eux avant, mais les chaises à moins de 100€ qu’on peut trouver dans tout magasin de mobilier sont totalement dénuées de réel confort.

Du mobilier ergonomique

C’est alors qu’entre en jeu le mobilier ergonomique. Je me suis longtemps creusé la tête pour une meilleure chaise et en cherchant, on tombe assez rapidement sur les même marques : Herman Miller et SteelCase. Ces chaises ont une quantité incroyable de réglages pour adapter la chaise à vôtre corps, notamment le plus important : la profondeur de l’assise. En effet, sur les chaises classiques, si jamais vous n’êtes pas assez grand, vos genoux toucheront le bord avant de l’assise et votre dos ne sera pas bien porté par le dossier. Du coup, les genoux n’étant pas confort, on va se tortiller, croiser les jambes, mettre une jambe sous ses fesses etc. Par ailleurs, le dos n’est pas tenu du tout.

Eleap2n lisant des forums, ma préférence est allée vers la SteelCase Leap V2 qui semble avoir le plus de réglages, mais comme ces chaises coûtent 4 reins chacune (et qu’il m’en fallait 2, ma chère et tendre étant tout aussi scotchée à son PC que moi), je me suis replié sur le marché de l’occasion : ce genre de chaise est souvent acheté par des entreprises. Certaines font faillite ou déménagent loin, etc., ce qui fait qu’elles revendent leur mobilier à des société de récup qui les nettoient et les revendent à leur tour. J’ai ainsi pu me procurer deux chaises Steelcase Leap V2 pour moins du prix d’une seule neuve sur eBay !

Au déballage, ce qui marque, c’est le poids. Je ne sais pas combien elle pèse mais elle n’est pas légère ! Étant d’occasion, il y a en effet des traces d’usure sur le pied (rayures) et sur les parties plastique dur, mais le tissu est impeccable. Une fois posée sur le pied, je la remonte au maximum et bonne surprise, elle monte plus haut que la chaise Ikea, ce qui me permet de me passer de coussin réhausseur.

Ensuite, il faut appréhender ça :

leapIl y a la patate de réglages et c’est ça qui fait que cette chaise est ergonomique. Après quelques minutes à faire mumuse avec les boutons, je me trouve tout à fait soutenu dans le dos et le confort est immédiat. Les réglages décisifs sont, encore une fois, la profondeur de l’assise, l’écartement des accoudoirs (qui sont d’habitude toujours trop écartés pour ma carrure) et le soutiens lombaire ajustable. À noter aussi que ces accoudoirs sont dans une matière un peu molle ce qui évite de se démolir les coudes dessus.

Qui dit V2 dit V1 et en effet, c’est le 2e modèle de la gamme, et les différences ne sont pas énormes (sinon ils en auraiten fait un modèle à part). Elles se situent principalement dans les accoudoirs un peu plus écartés sur la V1 et dans le prix d’occasion (vous ne le trouverez plus en neuf).

Une autre chaise sur laquelle j’avais hésité était la Think, toujours de chez SteelCase, qui possède moins d’options et qui, du coup, se règle vite : c’est plus adapté si jamais la chaise est partagée par plusieurs personnes, et c’est aussi moins cher. Comme nous avons chacun notre bureau, j’ai opté pour la personnalisation maximum vu qu’on ne sera pas censé changer de chaise.

Verdict

Après deux semaines d’utilisation, le confort se confirme bien et heureusement que j’ai aussi une Steelcase au travail (« Let’s Be », un vieux modèle) qui est très correcte car revenir sur une chaise ordinaire est désormais impossible. x)

En conclusion, je dirais que oui, c’est très cher, mais je dirais aussi que oui, ça en vaut le coup (coût), car une fois qu’on a mal au dos, la spirale infernale kiné/ostéo reviendra de toute façon bien plus cher, sans compter le désagrément de la douleur continue. Alors faites attention à votre santé, et si vous passez beaucoup de temps devant votre PC, faites l’investissement, vous ne le regretterez pas !

 

 

Clavier Ergodox

Par défaut

Si vous ne le savez pas encore, je suis un passionné d’ergonomie du poste de travail. Il y a 5 ans de ça, j’ai fait le saut vers une disposition clavier ergonomique (le bépo) sur un clavier ergonomique aussi (Typematrix).

Mais ces dernières années, le monde du clavier ergonomique bouge un peu. En effet, les imprimantes 3D permettent de prototyper des formes de clavier avant de se lancer dans la conception de l’électronique ce qui facilite énormément l’expérimentation par des passionnés.

Un projet à fait parler de lui il y a 2 ou 3 ans de ça : Ergodox.

Ce clavier fait partie des claviers dit splittés ce qui permet de garder les bras et les poignets totalement alignés. Il est aussi pourvu de touches mécaniques. Alors là, quand j’ai commencé à me renseigner sur ces touches mécaniques, un univers entier s’est ouvert devant moi. Il en existe 6 sortes différentes chez Cherry (fabricant de claviers) et j’ai découvert Matias et Topre comme marques populaires en fournisseur de touches.

Les différentes touches offrent des toucher différents (avec une force nécessaire pour appuyer la touche différente), et même, des sons différents, et c’est un critère de choix, si si ! On peut aussi noter le groupement de touches accessibles par le pouce.

Vous pouvez aussi remarquer sur la photo que les touches sont vierges. C’est parce que ce clavier est totalement programmable : vous pouvez mettre les lettres comme vous le voulez !

Une autre caractéristique qu’à ce clavier est qu’il est totalement open source : non seulement le logiciel est open source, mais le matériel aussi. Tous les plans sont distribués librement ce qui permet à plusieurs entreprises de fournir les composants.

Bon, la démocratisation n’est pas pour tout de suite, vu que les composants seuls valent déjà 200$ et que à ce prix, il faut se farcir la soudure soit même.

Est-ce que je l’ai ? Non, à cause du prix et surtout pour le bruit des touches mécaniques. De plus, le toucher mécanique, j’ai pu le tester à l’école où il y en avait beaucoup et j’ai toujours préféré le toucher « portable » (« hérésie ! » diront les passionnés de claviers). Le Typematrix couplé à une skin étant vraiment très silencieux, je ne me vois pas revenir sur un clavier bruyant 🙂 Mais je trouve que ce genre de projet sortant de l’héritage des machines à écrire pour améliorer l’ergonomie de notre principal outil d’interaction avec l’ordinateur est intéressant et indispensable.

Viendra peut être un jour où ces claviers contre productifs et dangereux pour la santé publique ne seront visible que dans un musée… et je parles bien du clavier que vous avez sûrement sous les yeux actuellement :

clavier_hp

TypeMatrix™ 2030 : ma customization 2015

Par défaut

Il y a 5 ans, je me mettais à taper en bépo sur un clavier Typematrix et je bidouillais un peu pour plier le clavier à mes besoins. J’ai mis à jour cette bidouille avec une capture d’écran de ma configuration Sharpkeys et vivant désormais au Royaume-Uni, j’ai modifié le driver pour l’adapter à la vie ici :

  • ajout du symbole de la Livre Sterling « £ » en accès plus aisé via Alt-Gr + L
  • inversion de « ç » et  « w » vu que cette dernière lettre est très utilisée en anglais

En pratique, le « ç » n’est pas tant utilisé que ça du coup le confort en français n’est pas affecté et je gagne beaucoup de confort en anglais. Je n’avais pas envie d’apprendre encore une autre disposition (Dvorak est adapté à l’anglais) et encore moins de changer de disposition selon mon interlocuteur :-p

Si certains le veulent, il est disponible au téléchargement bien sûr.