Radis 0.8

Par défaut

Enfin, la version 0.8 de Radis est sortie !

Cette version est avant tout une modernisation pour adopter les canons  d’interface préconisés par Google, l’Actionbar en tête. J’ai recentré l’interface sur la liste des opérations. Exit donc l’écran de liste des comptes qui finalement ne me servait à rien au quotidien. Rassurez vous, la liste de compte est toujours disponible via l’Actionbar en cliquant sur le spinner prévu :

liste_compte

Vous pouvez voir que la projection est aussi ici, dont la date est toujours à configurer dans la fiche du compte. L’édition ou la création de compte passe désormais par la touche menu si votre terminal en possède un, soit par le menu « overflow » (les trois petits points en haut à droite). L’édition cible bien entendu le compte actuellement choisi.

 

L’opération sélectionnée a aussi grandement évoluée :

op_selectedLe solde à la sélection est désormais dans l’en-tête de l’opération, ça évite les aller-retour du regard. Mais le plus grand changement est l’ajout des boutons d’actions dans la cellule de l’opération afin de se débarrasser du menu qui apparaissait lors d’un appui long qui m’a toujours semblé peu ergonomique.

 

Toujours sur le plan de l’interface, l’éditeur d’échéance se dote d’onglets au lieu du bouton bizarre pour passer de l’opération à sa planification.

sched_op

Au niveau des bugs, il était possible d’avoir des doublons dans les tiers/catégories/mode de paiement, qui ne devrait plus être de la partie et j’ai aussi écris la rustine pour supprimer les doublons tout en gardant les opérations cohérentes. J’ai aussi réadapté l’ensemble de mes tests fonctionnels pour s’adapter à la nouvelle interface et ce fût diablement utile pour traquer des régressions et des crash. Merci Robotium !

Au niveau du code, j’ai migré le dépôt de mercurial à git et déménagé de Google code vers Github pour le bug tracker qui me paraît plus efficace et pour l’application Android Github qui me permet de noter les anomalies en mobilité.

Enfin, quoi de mieux pour fêter l’arrivée d’une nouvelle interface qu’une nouvelle icône ?

radis_old

L’ancienne icône

radis512x512

La nouvelle icône

 

 

 

 

 

 

Encore une fois conçue et réalisée par mon frère Kénil Quach, cette icône va à l’essentiel. Fini les ondulation dans les feuilles, les reflets, le tas de pièces qui ne ressemble plus à rien une fois à la taille d’une icône… un style épuré qui donne un caractère résolument moderne à l’ensemble. Si son travail vous plaît, sachez qu’il est freelance 😉 (Il n’a pas encore de site, passez par moi si vous avez une demande, il vous fera un devis :))

J’espère que cette version vous plaira !

 

 

Passer de mercurial à git

Par défaut

J’ai converti mon dépôt Radis de mercurial à git. Pas que l’un soit meilleur que l’autre, mais surtout parce que je connais mieux git de par mon travail où on l’utilise au quotidien.

Pour ce faire j’ai suivi un article qui donne une méthode simple et efficace (en anglais).

Notez qu’il faut bien respecter le coup du –bare, puis cloner ce dépôt « bare » vers votre dépôt final.

Radis 0.7.2

Par défaut

J’ai sorti Radis 0.7.1 et 0.7.2 dans la foulée. La première corrige les 3 crash que je recevais régulièrement et la seconde corrige une régression introduite dans une des corrections :p

Normalement je ne sortirais plus de version sur cette branche là, j’ai commencé à concevoir la 0.8 qui va voir une refonte totale de l’interface de Radis pour se conformer aux guidelines Android qui ont cours depuis la version 3.0 du système.

Dans la série des petits changements, je suis passé à IntelliJ qui s’est doté d’une version libre et gratuite il y a quelques temps et qui me bluff par sa réactivité comparée à celle d’Eclipse. Il y a des choses un peu moins bien qu’Eclipse et d’autre meilleures mais je ferais peut être un billet pour ça quand j’aurais un peu de recul.